GLOSSAIRE
©Gestel    
 

A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

L

M

N

O

P

Q

R

S

T

U

V

W

X

Y

Z


A  
ACD Automatic Call Distribution, Distribution automatique des appels téléphoniques
Ce logiciel, paramétré par l'administrateur du PABX va gérer la distribution des appels dans un centre d'appels. Ceci selon la provenance et/ou de l'heure/jour de l'appel, du numéro composé par l'appelant, etc.
ACU Autocommutateur d'usagers (PBX)
Communément appelé central téléphonique ou central domestique, l'ACU assure la communication interne et la commutation des appels.
ADSL Asymmetric Digital Subscriber Line
Ligne Numérique à Paire Asymétrique Technologie permettant d'utiliser les paires de cuivre du réseau téléphonique traditionnel pour transmettre de l'information à haute vitesse. Variation de la technologie Digital Subscriber Line, LNPA offre un débit ascendant (du client vers le serveur) qui est une fraction du débit descendant (du serveur vers le client). Typiquement, le flux ascendant se mesure en kilobits par seconde, alors que le flux descendant se mesure en mégabits par seconde (jusqu'à 8 Mbps et plus (jusqu'à 52 Mbps annoncés).
L'ADSL est approprié pour les applications multimédia comme la Vidéo à la demande (VOD) ou la consultation des bases de données du WWW - World Wide Web - pour lesquelles la demande de l'utilisateur représente nettement moins de données que la réponse.
Les techniques de transmission utilisées par LNPA CAP et DMT. Ces techniques utilisent la portion de la portion de la bande passante de la ligne téléphonique non utilisée par la voix permettant la transmission simultanée de la voix et des données.
Adresse IP Une adresse IP est une adresse physique sur Internet. Chaque domaine a également une adresse IP. Chaque adresse IP est unique dans le monde entier. Les adresses IP comprennent quatre rangées de chiffres allant de 0 à 255, séparées par un point. Ces numéros sont attribués par bloc, cela a commencé par 0.0.0.0 et les dernières adresses disponibles 255.255.255.255 seront bientôt distribuées. Ces adresses IP sont vendues aux providers, pour que vous puissiez utiliser ces numéros de votre côté pour vous connecter. Il y a 3 classes différentes, la classe A (par exemple 0 à 127.xxx.xxx.xxx), la classe B (128 à 191.0 à 255.xxx.xxx.) et la classe C (192 à 223.0 à 255.0 à 255.xxx). Cela veut dire que si un provider a acheté une classe C, il peut redistribuer 255 adresses IP. Un provider ayant acheté une classe B complète, peut théoriquement redistribuer 2^8x2^8=65536 adresses IP. Les adresses IP sont en général attribuées aux providers pour qu'ils puissent les mettre à disposition des utilisateur.
API Application Programming Interface
Interface sur un logiciel qui expose aux programmeurs certaines variables ou fonctions. Ceci permet à des programmeurs externes d'ajouter des fonctionnalités à un logiciel. MySQL, par exemple, offre des API pour C et C++, permettant à des applications écrites en C ou C++ d'accéder directement au fonctionnalités de MySQL.
ARP Address Resolution Protocol; protocole de résolution d'adresse permettant de trouver une adresse réseau à partir d'une adresse physique.
ARQ Automatic ReQuest for retransmission.
Méthode de contrôle des erreurs dans laquelle l'appareil récepteur indique à l'appareil émetteur quels blocs d'émission ont été reçus avec succès; l'appareil émetteur réémet tous les blocs qui n'ont pas été reçus avec succès.
ATM Asynchronous Transfer Mode; Technique de communication où l'information est encapsulée dans des petites cellules et qui permet d'atteindre de hauts débits numériques. La cellule ATM comporte 48 octets de données et 5 octets d'en-tête.
   
  Top

A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

L

M

N

O

P

Q

R

S

T

U

V

W

X

Y

Z

B  
Balise Une balise est une commande (un nom) encadrée par le caractère inférieur (<), aussi appelé chevron ouvrant, et le caractère supérieur (>), appelé chevron fermant, par exemple "<p>". Ces balise sont utilisées dans les protocoles de langage HTML, WML
Bande passante Voir Largeur de Bande
Bit Contraction de "binary digit", c'est-à-dire 0 ou 1 en numérotation binaire. C'est la plus petite unité d'information manipulable par une machine.
Les multiples de cette unité sont le kilobit (kb), le mégabit (Mb), le gigabit (Gb)
Bit d'arrêt : bit utilisé pour indiquer la fin d'un caractère dans les transmission asynchrones.
Bit d'information : s'oppose au bit d'entête ou de départ.
Bit de départ : bit utilisé pour indiquer le début d'un caractère dans les transmissions asynchrones.
Bit de parité : bit mis à 1 ou à 0 dans un caractère afin de s'assurer que le total des bits à 1 du champ de données soir pair ou bien impair, ou puisse être fixé à 1 (parité de marque), fixé à 0 (parité d'espace), ou ignoré (sans parité).
Bit/s ou bps Débit binaire, nombre de bit par seconde. S'exprime dans les multiples suivants: kilobit/s (kbit/s), mégabit/s (Mbit/s), gigabit/s (Gbit/s), voir térabit/s (Tbit/s).
Bluetooth Il s'agit d'une spécification décrivant l'interaction entre la téléphonie mobile, les ordinateurs et les assistants numériques individuels (PDA). Le principe consiste en une liaison sans fil entre différents appareils.
BNC Bayonet-Neill-Concelman.
Connecteur à baïonnette pour câble coaxial miniature
Bobine pupin Utilisée sur une ligne vocale pour égaliser l'atténuation de la fréquence vocale dans les transmissions longue distance. Toutefois, la bobine pupin entraîne une perte importante de haute fréquence ayant un effet sur les lignes de transmission de données.
BRI Raccordement de base ISDN
Raccordement comprenant deux canaux utiles (canaux B) de 64 kbit/s chacun et un canal de Signalisation (canal D) de 16 kbit/s.
Bridge voir Pont
Bruit Signaux électriques aléatoires, produits par des composants de circuit ou par des perturbations naturelles qui altèrent les données en y introduisant des erreurs.
Bus En général, canal de données partagé par de nombreux appareils comme c'est le cas du bus d'entrée/sortie d'un ordinateur.
En technologie LAN, topologie de réseau *linéaire". A comparer avec topologie en anneau et en étoile.
Byte Similaire à Octet mais non identique= 8 bits
Les multiples de cette unité sont le kilobytes (kB), le mégabytes (MB), le gigabytes (GB)
   
  Top

A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

L

M

N

O

P

Q

R

S

T

U

V

W

X

Y

Z

C  
Canal B Canal à 64 kbit/s acheminant les données ou la voix numérisée dans les ISDN. Aussi appelé canal utile, le canal B transmet voix, données et images à la vitesse de 64 kbit/s.
Canal D Canal à 16 (BRI) u à 64 (PRI) kbit/s acheminant la signalisation dans les ISDN. Canal de commande et de signalisation, il signale et pilote les liaisons des canaux B.
CAPI Common ISDN Application Interface
Interface TAPI
CATV Community Antenna Television.
Réseau câblé de télévision
Call Center Centre d'appels. Plate-forme où les téléopérateurs utilisent un téléphone et un terminal informatique pour traiter des appels téléphoniques entrants (téléachat, traitements monétiques, demandes d'information) ou sortants (enquêtes, marketing direct) et échanger des informations avec des clients.
CEM Compatibilité Electro- Magnétique
Garantie que le système n'émet aucun parasite électromagnétique dépassant des seuils standard et pouvant perturber le fonctionnement d'autres appareils et/ou équipements dans les environs. Protection contre les parasites correspondants émanant des autres appareils ou équipements ambiants.
Centrex Contrairement aux ACU traditionnels, Centrex n’est pas installé «physiquement» dans vos locaux, car il s’agit d’une prestation et non d’un équipement.
Centrex peut être utilisé tout comme un système de téléphonie et de transmission de données conventionnel, sans nécessiter d’installation d'équipement de commutation au siège de votre société.
CCBS Completion of Calls to Busy Subscriber
Rappel sur occupation
CCNR Completion of Calls on No Reply
Rappel si libre, sur non réponse.
CFB Call Fowarding Busy
Renvoi d'appel sur occupation.
CFNR Call Forwarding No Reply
Renvoi d'appel sur non réponse.
CFU Call Forwarding Unconditional
Renvoi d'appel direct, sans spécification des conditions.
CLIP Calling Line Identification Presentation
Identification de l'appelant: Vous pouvez voir qui vous téléphone avant même de décrocher: votre terminal ISDN affiche le numéro de votre interlocuteur. Cette fonction ne peut être activée qu'entre usagers raccordés à un central numérique.
CLIR Calling Line Identification Restriction
Suppression de l'identification de l'appelant : Ce service supprime la transmission du numéro de l'appelant: vous avez le choix entre les variantes "CLIR permanent" (l'identification est toujours supprimée) et "CLIR appel par appel" (l'identification est supprimée à volonté via le clavier).
CNIP Calling Name Identification Presentation
Affichage du nom de l'appelant chez l'appelé.
CNIR Calling Name Identification Restriction
Suppression de l'affichage du nom de l'appelant chez l'appelé.
Coaxial Câble comportant deux conducteurs concentriques séparés par un matériau diélectrique. Utilisé dans les réseaux CATV et Ethernet
COLP

Connected Line Identification Presentation
Identification de l'appelé: Le numéro de l'appelé est transmis à l'appelant. Ce numéro n'est pas toujours identique au numéro sélectionné, p. ex. en cas de déviation des appels.

COLR

Connected Line Identification Restriction
Suppression de l'identification de l'appelé : Le numéro de l'appelé n'est pas visible pour l'appelant. Comme le service CLIR, COLR peut être activé en permanence ou par appel.

Communication orientée connexion Dans un réseau, il s'agit d'une communication qui nécessite l'établissement d'une connexion entre la source et la destination avant d'être traitée.
Communication sans connexion

Communication permettant de transférer des informations sur un réseau sans avoir à établir de connexion de bout en bout avant l'envoi desdites informations.

Commutateur Dispositif permettant d'établir ou de faire cesser des connexions (circuits) temporaires entre plusieurs points quelconques d'un réseau. Ces connexions peuvent être physiques (commutation de circuits) ou logiques (commutation temporelle).
Commutation Technique permettant l'établissement d'une liaison physique temporaire entre deux éléments d'un réseau.
Commutation d'étiquettes Tag Switching : La commutation d'étiquettes est un terme utilisé par Cisco Systems pour décrire une technique de signalisation et de commutation par raccourci visant à accélérer l'acheminement des paquets IP. En fait cela permet d'étiqueter les paquets IP ; les décisions d'acheminement sont donc prises en fonction des étiquettes, ce qui élimine la nécessité de recourir à un traitement individuel plus poussé des en-têtes de paquets. Cette technique accélère la circulation des paquets IP à travers les routeurs et les commutateurs et donne des résultats surprenants.
Commutation par paquets Packet switching : Processus d'acheminement dans lequel les messages sont découpés en paquets, chaque paquet comportant les adresses nécessaires à son routage; dans les noeuds du réseau, ces paquets sont reçus dans une file d'attente et retransmis, après analyse des adresses, sur la voie de transmission appropriée; à l'arrivée, on reconstitue les messages à partir des paquets reçus. Puisqu'un paquet n'occupe une voie que pendant sa transmission, la voie est ensuite disponible pour la transmission d'autres paquets appartenant soit au même message, soit à d'autres messages.
CONP Connected Name Identification Presentation
Affichage du nom de l'appelé chez l'appelant.
CONR Connected Name Identification Restriction
Suppression de l’affichage du nom de l'appelé chez l'appelant.
CSMA/CD Carrier Sense Multiple Access with Collision Detect
Il s'agit d'un protocole d'accès multiple avec surveillance de porteuse (Carrier Sense) et détection de collision.
CT Call Transfer
Transfert d'une conversation
CTI Couplage Téléphonie-Informatique (Computer Telephony Interface)
Il permet de coupler la téléphonie, principal canal de communication client à distance, et le système informatique de l’entreprise, source de connaissance du client.
CW Call waiting
Appel en instance: Bien que votre accès ISDN soit "occupé" lorsque deux terminaux sont simultanément en fonction, un troisième appel (en instance) vous sera signalé par une tonalité, l'apparition d'un signal lumineux ou d'un texte sur le module d'affichage de votre terminal. Vous pouvez alors soit ignorer le nouvel appel, soit interrompre l'une des communications en cours, soit encore la mettre en mode d'attente si vous disposez du service "Maintien d'appel, HOLD", pour prendre l'appel en instance.
   
  Top

A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

L

M

N

O

P

Q

R

S

T

U

V

W

X

Y

Z

D  
Datagrammes Forme de commutation de paquets de données dans laquelle les paquets constituant une connexion n'empruntent pas tous le même chemin dans le réseau ce qui en renforce la sécurité et la robustesse.
DDI Direct Dialling In
Sélection directe à l'arrivée (SDA): Permet d'appeler directement tous les terminaux raccordés à un autocommutateur d'usagers.
DECT Norme : Digital European Cordless Telephone
Norme européenne pour la téléphonie digitale; La technologie DECT rend impossible toute interférence ou tentative de piratage de la ligne. La confidentialité de votre communication est garantie !
La technologie numérique au service d’une qualité d’écoute optimale.
DEL Diode électroluminescente
Diode lumineuse: voyant utilisé à des fins de signalisation
DHCP Dynamic Host Configuration Protocol
Protocole réseau dont le rôle est d'assurer la configuration automatique des paramètres TCP/IP d'une station, notamment en lui assignant automatiquement une adresse IP et un masque de sous-réseau. DHCP peut aussi configurer l'adresse de la passerelle par défaut, des serveurs de noms DNS et des serveurs de noms NBNS (connus sous le noms de serveurs WINS sur les réseaux de la société Microsoft).
DNS Domain Name System
C'est un système permettant d'établir une correspondance entre une adresse IP et un nom de domaine.
DSL Digital Suscriber Line. Famille de technologie qui définit des transmissions numériques à hauts débits sur la paire cuivre; Voir aussi DSL HDSL, SDSL, VDSL & xDSL.
DSLAM Digital Subscriber Line Access Multiplexer; cet équipement installé le plus souvent dans le central de racccordement, peut généralement accueillir des cartes supportant divers types de connexions xDSL. Il permet de multiplexer le trafic des lignes d'usagers numériques sur un support commun vers les réseaux (ATM, Ethernet...)
DTE Data Terminal Equipment
Equipement de terminal de données
DTMF Dual Tone Multi Frequency: Fréquence multiple à double tonalité, dit aussi fréquence vocale.
Terme fantaisiste qui désigne la numérotation par pression de touches ou numérotation. En DTMF, lorsque vous appuyez sur une touche de clavier, cela produit une tonalité, qui est en fait la combinaison de 2 tonalités, l'une à haute fréquence et l'autre à basse fréquence. D'où le terme de Dual Tone Multi Frequency.
Duplex/Full Duplex Full Duplex désigne la capacité d'émettre et de recevoir simultanément. On lui oppose la notion Half Duplex, qui permet soit de recevoir, soit d'émettre, jamais les deux en même temps.
   
  Top

A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

L

M

N

O

P

Q

R

S

T

U

V

W

X

Y

Z

E  
Effet de mémoire Lorsqu'une batterie est chargée avant qu'elle ne soit complètement déchargée, il peut se produire un effet dit de mémoire, qui raccourcit sans cesse la vie de la batterie. Les batteries modernes aux ions de lithium ne sont pratiquement plus concernées par cet effet de mémoire. (voir également NiCD, NiMH)
e-Commerce Electronic Commerce
Le commerce électronique désigne le commerce effectué via l'Internet.
e-mail Message électronique
E-mail est le courrier électronique que l'on peut envoyer et recevoir via Internet grâce à un programme informatique approprié (Client E-mail). Un courrier électronique (un E-mail) se compose en principe de l'adresse de l'expéditeur et de celle du destinataire, d'une indication relative au contenu du message (subject), du message en soi, et éventuellement de fichiers joints (attachments).
Les clients E-mail sont des programmes qui supportent le protocole SMTP (Simple Mail Transport Protocol), les plus répandus sont entre autres PINE (pour Unix et Windows PC), Netscape Mail (dans le Navigateur Netscape), Microsoft Internet Mail (dans Internet Explorer), Microsoft Exchange (un composant de Windows 95) et Eudora (disponible en freeware dans la version "light").
ECT Explicit Call Transfer
Transfert d'une communication dans le réseau (service supplémentaire RNIS)
Ethernet Ethernet (aussi connu sous le nom de norme IEEE 802.3) est une technologie de réseau local basé sur le principe que toutes les machines du réseau Ethernet sont connectées à une même ligne de communication, constituée de câble cylindriques. On distingue différentes variantes de technologies Ethernet suivant le diamètre des câbles utilisés:
10Base-2: Le câble utilisé est un câble coaxial de faible diamètre (max.185m)
10Base-5: Le câble utilisé est un câble coaxial de gros diamètre (10 Mb/s, max.500m)
10Base-T: Le câble utilisé est une double paire torsadée, le débit atteint est d'environ 10Mbps (max.100m)
100Base-TX: Comme 10Base-T mais avec une vitesse de transmission beaucoup plus importante (100Mbps) 1000Base-SX: fibre optique 1000 Mb/s, 500m
Tous les ordinateurs d'un réseau Ethernet sont reliés à une même ligne de transmission, et la communication se fait à l'aide d'un protocole appelé CSMA/CD.
ETV Annuaire téléphonique électronique
Extranet C'est un intranet étendu aux fournisseurs, partenaires et clients d'une société. Les extranets vont certainement contribuer au développement du commerce électronique.
   
  Top

A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

L

M

N

O

P

Q

R

S

T

U

V

W

X

Y

Z

F  
Fibre optique Type de câblage destiné aux réseaux hauts débits (maxi : 622 Mbits/s). Une fibre optique peut être multimode ou monomode.
Firewall Un pare-feu (firewall en anglais), est un système qui permet de protéger un réseau local d'intrusions de personnes en provenance d'Internet. On l'appelle parfois aussi: garde-barrière, antéserveur, écluse, gate-kepper, coupe-feu .
Le pare-feu est en réalité un système permettant de bloquer des ports TCP, c'est-à-dire en interdire l'accès aux personnes provenant de l'extérieur.
De nombreux ports (rappel: un port est un numéro associé à un service ou une application réseau) peuvent être bloqués. Toutefois certains ports étant nécessaires et non dangereux, comme par exemple le port associé au courrier électronique, les administrateurs réseau bloquent la plupart des ports qui ne sont pas indispensables.
Un des ports les plus critiques est le port 23 car il correspond à l'utilitaire Telnet qui permet d'émuler un accès par terminal à une machine distante de manière à pouvoir exécuter des commandes saisies au clavier à distance...
Le système firewall est un système à la fois matériel et logiciel. Ce système constitue un intermédiaire entre le réseau local et le "monde extérieur".
Toutefois ce dispositif n'empêche pas les utilisateurs internes d'utiliser ces ports, seule la traversée du système pare-feu est impossible, ou du moins difficile car aucun système n'est réellement impossible à pénétrer! En réalité il existe toujours des failles à un système, c'est la raison pour laquelle il est indispensable de se tenir au courant des failles de sécurité et d'essayer de les minimiser...
FTP File Transport Protocol
Protocole de transfert de fichiers fonctionnant sur les protocoles TCP/IP; le plus fréquemment utilisé pour la mise à jour des données sur votre serveur Web
   
  Top

A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

L

M

N

O

P

Q

R

S

T

U

V

W

X

Y

Z

G  
GAP Generic Access Profile; Profil d'accès générique pour la téléphonie mobile.
Gatekeeper
Les portiers (GK: Gatekeeper) sont des éléments optionnels dans une solution H.323. Ils ont pour rôle de réaliser la traduction d'adresse (numéro de téléphone - adresse IP) et la gestion des autorisations. Cette dernière permet de donner ou non la permission d'effectuer un appel, de limiter la bande passante si besoin et de gérer le trafic sur le LAN. Les "gardes-barrière" permettent également de gérer les téléphones classiques et la signalisation permettant de router les appels afin d'offrir des services supplémentaires. Ils peuvent enfin offrir des services d’annuaires.
Gateway voir Passerelle
Architecture GSM L'accès radio et son contrôle sont gérés par le sous-système radio (BSS) qui est constitué par la station d'émission-réception (BTS) et le contrôleur de station de base (BSC). Les fonctions du sous-système de réseau (NSS) sont assurées par les commutateurs du service mobile (MSC), l'enregistreur de localisation des visiteurs (VLR), l'enregistreur de localisation nominal (HLR) et un centre d'authentification (AuC) reliés par le MAP.
GPRS General Packet Radio Services
Service général de radiocommunication en mode paquet. Il permet un accès mobile à un débit pouvant atteindre 115 kbit/s. Il repose sur le principe de communication par paquets. Les données sont divisées en paquets qui peuvent être mélangés à d'autres paquets sur un même canal radio. L'utilisateur bénéficie de vitesses de connexion plus élevées et l'opérateur peut, quant à lui, utiliser le spectre de manière beaucoup plus efficace. Les charges étant liées au volume du paquet plutôt qu'au temps de connexion, le GPRS devrait faire chuter les coûts du temps passé à surfer surie Web.
Gigarouteur Nouvelle génération de routeurs, en cours de mise au point, qui sont censés traiter des millions de paquets IP par seconde. Pour atteindre des débits très élevés, le cœur de ces équipements fait appel à la commutation.
GSM Groupe Spécial Mobile ou Global System for Mobile communications
Système Global de communications Mobiles. Norme européenne de téléphonie mobile numérique bi-directionnelle adoptée par plus de 60 pays. La norme GSM utilise généralement les bandes 900 ou 1800 MHz. Elle inclut aussi un service d'envoi de messages courts qui peuvent aller jusqu'à 160 caractères alphanumériques avec garantie de délivrance. En Suisse il existe trois réseaux exploitant cette norme: Natel de Swisscom, sunrise et Orange.
   
  Top

A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

L

M

N

O

P

Q

R

S

T

U

V

W

X

Y

Z

H  
H.323 Mis au point par l'UIT, ce protocole définit un mode de communication d'égal à égal entre terminaux voix sur un réseau de paquets IP pour le transport de trafic multimédia (voix ou vidéo).
Handover Transfert. Lorsque l'abonné se trouve en dehors de sa zone de couverture, l'appel est automatiquement transféré à une autre cellule radio sans que l'abonné ne s'en rende compte.
HDSL High bitrate DSL
Mode de transmission symétrique utilisé pour les liaisons entre les centraux de l'opérateur télécom pour certaines universités. Exemple : 1,544 Mbps sur 2 paires de fil de cuivre (T1 à la norme US) ou 2,048 Mbps sur 3 paires (E1 à la norme européenne).
Hertz Unité de fréquence égale à un cycle par seconde. Symbole : Hz. Ses multiples sont, entre autres, le kilohertz (kHz), le mégahertz (MHz) et le gigahertz (Ghz).
HSCSD High Speed Circuit Switched Data
HSCSD est un nouveau standard de transfert de données pour les réseaux de communication mobile. Il exploite le principe des regroupements de canaux utilisé par l'ISDN (réseau fixe) et autorise des débits considérablement plus élevés (jusqu'à 57.6 kbps).
En clair, plusieurs canaux radioélectriques sont regroupés en un canal de données performant. La vitesse d'un téléchargement l'internet est par exemple multipliée par quatre, voire davantage.
Que permet HSCSD?
Envoyer et recevoir des messages naviguer sur l'internet ou accéder à la plate-forme d'une entreprise et à ses applications tout en étant en déplacement. En d'autres termes, vous communiquer en toute liberté, même en dehors de votre bureau.
Qui peut utiliser HSCSD?
Tous les clients Swisscom Mobile bénéficiant d'un abonnement NATEL ou NATEL easy et d'un appareil compatible HSCSD. Le service à vitesse élevée
N'exige aucuns frais fixes supplémentaires ; seuls les temps de connexion sont facturés
HTML HyperText Markup Language
Le HTML est un système qui formalise l'écriture d'un document avec des balises de formatage indiquant la façon dont doit être présenté le document et les liens qu'il établit avec d'autres documents.
Il permet, entre autres, la lecture de documents sur Internet à partir de machines différentes grâce au protocole HTTP.
En effet le Web est une énorme archive vivante de textes formattés, d'images, de sons, de vidéo ... Ces documents sont organisés autour d'une page d'accueil qui guide les visiteurs vers d'autres pages HTML grâce à des liens hypertexte.
HTTP HyperText Transfer Protocol
Le protocole HTTP est le protocole le plus utilisé sur Internet depuis 1990. La version 0.9 était uniquement destinée à transférer des données sur Internet. La version 1.0 du protocole (la plus utilisée) permet désormais de transférer des messages avec des en-têtes décrivant le contenu du message en utilisant un codage de type MIME.
Le but du protocole HTTP est de permettre un transfert de fichiers (essentiellement au format HTML) localisé grâce à une chaîne de caractères appelée URL entre un navigateur (le client) et un serveur Web (appelé d'ailleurs Httpd)
   
  Top

A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

L

M

N

O

P

Q

R

S

T

U

V

W

X

Y

Z

I  
IDSL ISDN over DSL
Un service non commuté et destiné exclusivement au transport de données (pas de voix). Débit full duplex symétrique jusqu'à 144 Kbps.
i-Mode Protocole de télécommunication mobile de 4ème génération
Intégration fixe/mobile L'expression intégration fixe/mobile recouvre une large gamme de concepts qui vont de l'intégration de la gestion des services (une seule facture, un seul contrat client), au partage de l'infrastructure (un seul commutateur multi-fonction) à une intégration plus poussée des services (messagerie vocale commune, service de renvoi d'appel sur n'importe quel réseau, réseau privé virtuel mobile et fixe, etc.) et même à une intégration globale des réseaux, comme le système universel de télécommunication avec les mobiles (UMTS).
Interface S L'interface S est l'interface de référence définie par l'UIT-T pour le raccordement de terminaux numériques à l'ISDN.
Internet L'Internet est un système global d'information résultant de l'interconnexion de milliers de réseaux logiquement reliés par un système d'adresses uniques, fondé sur le protocole Internet (IP en anglais). Il gère les communications faisant appel aux protocoles de commande de transmission TCP/IP afin de fournir des services privés ou publics de haut niveau.
Intranet Le terme intranet renvoie précisément à un réseau d'entreprise qui utilise la même technologie que celle du World Wide Web (WWW), en particulier le langage de marquage hypertexte (HTML) et le protocole de transfert hypertexte (HTTP). Les intranets peuvent se greffer sur les réseaux WAN privés ou les réseaux publics tels que l'Internet. Un intranet peut utiliser toutes sortes de protocoles y compris ceux des communications vocales, mais la tendance est au TCP/IP, tel qu'utilisé dans l'Internet.
IP Internet Protocol
Le protocole Internet (IP) est la méthode par laquelle les données sont transmises d'un ordinateur à un autre dans l'Internet. L'information est fragmentée en paquets dont chacun contient l'adresse de l'émetteur et celle du destinataire. (voir également IPv6)
IPv6 Internet Protocol version 6
Le protocole IPv6 est une nouvelle version du protocole Internet amenée à devenir une norme dans les années à venir. Il permet notamment l'emploi d'adresses IP nettement plus longues qu'à l'heure actuelle. Ce protocole doit également fixer de nouvelles priorités, par exemple favoriser la transmission vidéo par rapport au courrier électronique.
ISDN Integrated Services Digital Network
RNIS:(Réseau numérique à intégration de services) :
Réseau mettant à profit les techniques de numérisation pour transporter sur la même infrastructure plusieurs services concernant la voix, les données ou les images.
ISDNPac ISDNPac assure la transmission de données par paquets sur le canal D ou canal B.
ISP Internet Services Provider
Fournisseur de services Internet : Société qui permet aux utilisateurs d'accéder aux services de réseau et Internet, la plupart de ces utilisateurs accédant à l'Internet par le réseau téléphonique.
   
  Top

A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

L

M

N

O

P

Q

R

S

T

U

V

W

X

Y

Z

J  
Java Java est un langage objet ressemblant au langage C++.
Le réseau des réseau rassemblant sur une même structure des machines différentes, il fallait un langage capable de fonctionner sur chacune d'entre-elles: Java était conçu pour être portable. Le web était limité en bande passante: Java était conçu pour être petit
Joncteur Interfacing circuit ; Situé à l'entrée ou à la sortie d'un commutateur, le joncteur permet le traitement d'une partie de la signalisation et la supervision des communications.
   
  Top

A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

L

M

N

O

P

Q

R

S

T

U

V

W

X

Y

Z

K  
   
  Top

A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

L

M

N

O

P

Q

R

S

T

U

V

W

X

Y

Z

L  
LAN Local Area Network
Voir "réseau local d'entreprise"
Largeur de bande,
bande passante
Bandwidth
Différence entre les deux fréquences limites d'une bande de fréquences. La largeur de bande du téléphone est de 3100 Hz.
Last mile Dernière ramification du réseau fixe garantissant l'accès physique aux domiciles des clients.
LCD Liquid Crystal Display
Affichage à cristaux liquides
Li-Ion ions de lithium;
Désigne un type de batterie généralement utilisé dans les mobiles. Elles sont plus légères, ont une durée de vie plus longue et ne sont généralement pas affectées par effet de mémoire. (voir également NiCD, NiMH)
Login Le terme anglais "Login" est l'ouverture de session d'un utilisateur auprès d'un hôte. Les utilisateurs d'un ISP se connectent généralement à l'hôte via modem et ligne téléphonique, de sorte que le Login ait lieu lors du processus de connexion.
   
  Top

A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

L

M

N

O

P

Q

R

S

T

U

V

W

X

Y

Z

M  
MPLS Commutation Multiprotocole avec étiquetage des flux : Technique en cours de définition par le groupe de travail en normalisation IETF qui permettra aux paquets IP d'être commutés de façon très efficace en utilisant différents types de protocoles en couches de liaison (par ex. ATM).
MSN Multiple Subscriber Number
Numéros multiples d'appel sur un raccordement ISDN en mode point-multi-point. 3-5 numéros sont attribués pour chaque accès de base.
Chaque appareil raccordé (huit au maximum) peut être joint par son numéro propre. En outre, tous les terminaux ou une partie de ceux-ci (par ex. tous les appareils téléphoniques) peuvent être regroupés de manière à être joints par un seul numéro d'appel.
II n'est plus nécessaire que ces cinq numéros fassent partie d'une série de cinq numéros consécutifs. II est possible, sur demande (et contre paiement), d'intégrer également des numéros déjà utilisés.
L'utilisateur qui désire disposer de numéros supplémentaires pour le raccordement de terminaux (huit au maximum) peut s'abonner pour un bloc de 5 numéros supplémentaires.
Multicast Ou diffusion prédéterminée : Cette diffusion permet d'envoyer une source unique d'information à de nombreuses destinations prédéterminées.
Multiplexage Multiplexing : Opération consistant à assembler plusieurs signaux en un seul signal composite destiné à être transmis sur une même voie de transmission. On distingue, le multiplexage en fréquence ou chaque signal modulant une onde porteuse de fréquence différente est assemblé aux autres avant d'être transmis et, Le multiplexage temporel ou chaque signal est transmis pendant un intervalle de temps limité qui lui est réservé. On retrouve les signaux d'origine après démultiplexage.
Multiplexage statistique Technique d'optimisation de l'utilisation des lignes dans laquelle plusieurs appels de données partagent la même ligne en tirant parti des périodes inactives caractéristiques des communications de données.
MySQL
(SQL est acronyme de Structured Query Language) C'est un serveur de bases de données relationnelles SQL très rapide, multithread, robuste et multi-utilisateurs. MySQL est un logiciel libre développé sous double licence GPL et licence commerciale.
   
  Top

A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

L

M

N

O

P

Q

R

S

T

U

V

W

X

Y

Z

N  
NAS Network Attached Storage c'est un dispositif de stockage en réseau. Il s'agit d'un serveur de stockage à part entière pouvant être facilement attaché au réseau de l'entreprise afin de servir de serveur de fichiers et fournir un espace de stockage tolérant aux pannes.
 NiCD nickel-cadmium
Une batterie au nickel-cadmium est rechargeable et peut accepter quelque 700 cycles de charge. La charge de batteries non complètement déchargées peut provoquer le redoutable effet de mémoire, qui réduit considérablement la durée de vie de la batterie. (voir également Li-Ion, NiMH)
NiMH nickel-métal hybride
L'efficacité d'une batterie NiMH se situe entre celle d'une batterie NiCD et d'une batterie aux ions de lithium. Cette dernière est plus onéreuse, mais elle possède une durée de vie plus longue et n'est pas affectée par l'effet de mémoire.
Normes Les normes mobiles actuelles sont la norme GSM (Global System for Mobile Communications) de l'ETSI, la norme DCS 1800, la norme japonaise PHS (Personal Handy phone Set), la norme américaine AMPS (Advanced Mobile Phone Systems), l'accès multiple à répartition des codes (AMRC), le DECT (Digital Enhanced Cordless Telecommunications) pour l'intérieur des immeubles et son équivalent public virtuel le CTM (mobilité de téléphone sans fil). Les normes relatives aux données mobiles comprennent la norme HSCSD (High Speed Circuit Switched Data) et le GPRS (General Packet Radio Service). En GSM, les normes de signalisation sont le MAP (Mobility Application Protocol) et CAMEL (Customized Application for Mobile Enhanced Logic), la signalisation de réseau intelligent étendue à la mobilité. Les normes futures en cours d'élaboration sont l'UMTS, le FPLMTS (Future Public Land Mobile Telecommunications System), l'IMT 2000 (International Mobile Telecommuncation system) de l'UIT-T et le LAN sans fil du Forum ATM. De plus, plusieurs forums de fabricants et d'opérateurs élaborent de futures normes.
NSP Fournisseur de services de réseau :
Ils fournissent des fonctions de service de réseau d'architecture Internet aux fournisseurs de services Internet. Néanmoins, la distinction entre les ISP et NSP tend à disparaître car de nombreuses sociétés assurent les deux missions.
NT Netwok Termination
Appareil de terminaison de réseau
Interface entre le réseau et l'installation domestique, l'appareil de terminaison de réseau permet le raccordement d'un à huit terminaux numériques. Ce petit appareil de table ou mural installé chez l'abonné à l'ISDN reste la propriété de Swisscom.
NT+2ab Cet appareil de terminaison de réseau permet le raccordement d'un à huit terminaux numériques et/ou analogiques.
   
  Top

A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

L

M

N

O

P

Q

R

S

T

U

V

W

X

Y

Z

O  
Octet Similaire à Byte mais non identique
L'octet est une unité d'information composée de 8 bits. Il permet de stocker un caractère, telle qu'une lettre, un chiffre ...
Ce regroupement de nombres par série de 8 permet une lisibilité plus grande, au même titre que l'on apprécie, en base décimale, de regrouper les nombres par trois pour pouvoir distinguer les milliers. Par exemple le nombre 1 256 245 est plus lisible que 1256245.
Un kilo-octet (Ko) ne vaut pas 1000 octets mais 210=1024 octets
Un méga-octet (Mo) vaut 210 Ko=1024 Ko=1 048 576 octets.
OSI

Open Systems Interconnection, « modèle de référence d'interconnexion de systèmes ouverts ») Le modèle OSI a été créé par l'ISO (Organisation internationale de normalisation) norme ISO 7498 dans le but d'offrir une base commune à la description de tout réseau informatique. Dans ce modèle, l'ensemble des protocoles d'un réseau est décomposé en 7 parties appelées couches OSI, numérotées de 1 à 7.
Les couches OSI respectent les principes suivants :
Chaque couche décrit un protocole indépendamment des autres couches ;
Chaque couche procure des services à la couche immédiatement supérieure ;
Chaque couche requiert les services de la couche immédiatement inférieure ;
La couche 1 utilise le médium (le support de communication) ;
La couche 7 procure des services à l'utilisateur ou à un programme informatique.
7 - Couche application
6 - Couche de présentation
5 - Couche de session
4 - Couche de transport
3 - Couche de réseau
2 - Couche de liaison
1 - Couche physique

OTE Observation du trafic entrant
OTS Observation de trafic sortant
  Top

A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

L

M

N

O

P

Q

R

S

T

U

V

W

X

Y

Z

P  
PABX ou PBX Private Automatic Branch eXchange :
Autocommutateur d'usagers (ACU) appartenant à une entreprise et généralement relié aux réseaux publics de télécommunication.
PARE Partial rerouting: Réacheminement partiel.
Le «partial rerouting» est un service supplémentaire ISDN supporté par certains PBX. Cette fonction permet d’obtenir que les déviations transitent par le réseau public. Votre raccordement de base au réseau public sera ainsi libéré et vous disposerez à nouveau de lignes libres.
Passerelle Une passerelle applicative est un système matériel et logiciel permettant de faire la liaison entre deux réseaux, afin de faire l'interface entre des protocoles réseau différents.
PCMCIA PC Memory Card International Association;
Cette norme, également connue sous le nom PC-Card, désigne les accessoires pour ordinateurs portables ou notebooks. Un grand nombre d'adaptateurs pour la transmission de données destinés aux mobiles répondent à cette norme.
PDA Personal Digital Assistant;
Les assistants numériques individuels sont de petits appareils fonctionnant comme des micro-ordinateurs. Ils peuvent gérer des délais, stocker des notes, effectuer des calculs ou encore servir de plate-forme de jeux. Les plus connus sont les Palm de 3Com et Psion.
Pont Un pont est un dispositif matériel permettant de relier des réseaux travaillant avec le même protocole. Ainsi, contrairement au répéteur, qui travaille au niveau physique, le pont travaille également au niveau logique (au niveau de la couche 2 du modèle OSI), c'est-à-dire qu'il est capable de filtrer les trames en ne laissant passer que celles dont l'adresse correspond à une machine située à l'opposé du pont.
POP Point de présence : Nœud auquel un fournisseur de services Internet relie un utilisateur à l'Internet.
Port Point d'accès à un réseau de télécommunication. Synonyme : accès.
De nombreux programmes TCP/IP peuvent être exécutés simultanément sur Internet. Chacun de ces programmes travaille avec un protocole, toutefois l'ordinateur doit pouvoir distinguer les différentes sources de données.
Ainsi, pour faciliter ce processus, chacune de ces applications se voit attribuer une adresse unique codée sur 16 bits: un port (appelé aussi socket).
Lorsque l'ordinateur reçoit une requête sur un port, les données sont envoyées vers l'application correspondante.
POTS Plain Old Telephone Service; services téléphoniques analogiques de base - daans la bande passante de 300 à 3400 Hz.
PPP Point to Point Protocol; Protocole Point à Point : Protocole Internet utilisé pour connecter des terminaux série, habituellement par des lignes commutées. Protocole de couche liaison de donnée permettant l'encapsulation de multiples protocoles sur une liaison point à point.
PRI Raccordement primaire
Comprenant 30 canaux B de 64 kbit/s et 1 canal D de 64 kbit/s, le raccordement primaire permet de connecter des autocommutateurs d'usagers (ACU) de grosse ou moyenne capacité ou des systèmes informatiques.
Protocoles Les protocoles sont des ensembles de règles qui décrivent comment interagissent les éléments d'un réseau.
Provider Opérateur - distributeur de lignes ou d'accès - de télécommunications
PSTN Public Switched Telephon Network. Voir RTC
Réseau téléphonique public commuté.
   
  Top

A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

L

M

N

O

P

Q

R

S

T

U

V

W

X

Y

Z

Q  
QSIG Protocole de signalisation standard basé sur RNIS utilisé afin d'interconnecter des PABX de constructeurs différents.
  Top

A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

L

M

N

O

P

Q

R

S

T

U

V

W

X

Y

Z

R  
RDA Retransmission d’appel
L'appel entrant est dirigé après une temporisation de sonnerie en parallèle à l'abonné C. Il sonne ensuite chez les abonnés B et C. La communication est uniquement établie vers l'abonné qui prend l'appel.
Réglementation Dans la plupart des pays connaissant la déréglementation, il est interdit à un opérateur de réseau mobile et à un opérateur de réseau fixe de partager leurs activités et leurs investissements. Ce cadre réglementaire a été établi pour protéger les nouveaux opérateurs contre les filialisations croisées. La concurrence se faisant de plus en plus vive, les réglementations pourraient, dans un proche avenir, être plus ouvertes, évitant la fragmentation excessive de la gamme de produits tout en créant un environnement favorisant l'innovation. Pour cette raison, la plupart des opérateurs sont en train d'élaborer des stratégies pour l'intégration des services fixes et mobiles qui va être au centre d'activités lucratives, offrant des services attrayants pour les usagers.
Réseau Qui dit réseau dit partage; partage de fichiers, d'imprimantes, de moyens de communication avec des ordinateurs ou des réseaux distants ou de messageries électroniques. Les caractéristiques des éléments d'un réseau snt définis par des normes. Les éléments d'un réseau communiquent entre eux au moyen de protocoles.
Réseaux "tout" optiques Habituellement, le concept de réseau optique renvoie à un réseau de fibres optiques (en anneau ou maillé) reliant des éléments optiques tels que des brasseurs optiques (OXC) ou des multiplexeurs d'insertion/extraction (OADM en anglais). Un réseau optique n'implique pas nécessairement que les photons peuvent voyager au sein du réseau sans subir de conversion opto/électronique. Néanmoins, lorsque ceci est réellement le cas, il s'agit d'un réseau tout optique.
Réseaux optiques passifs et actifs Les réseaux optiques passifs, ou PON en anglais, sont des réseaux dans lesquels l'ensemble des fonctions distribuées entre le central et l'abonné sont totalement passives, c'est-à-dire qu'aucune des fonctions électro-optiques ne réclame d'énergie électrique. Ces réseaux sont typiquement des réseaux de diffusion et de sélection ; ils sont constitués de fibres optiques et de composants passifs, comme par exemple des dispositifs permettant de partager le signal dans N fibres à partir d'une seule. On utilise le multiplexage par codage et en longueur d'onde pour maintenir la sécurité côté abonné. En revanche, les réseaux actifs sont dotés d'équipements intermédiaires qui nécessitent de l'énergie électrique.
RLE Réseau local d'entreprise : (local area network, LAN)
Réseau de télécommunication privé et qui ne dépasse pas quelques kilomètres.
RNIS Réseau numérique à intégration de services : voir ISDN
Routeur Router. Equipement utilisé dans l'Internet ou un Intranet pour guider un message de données à travers le réseau de données jusqu'à la destination demandée.
Routeur commutateur intégré Equipements de commutation dotés de caractéristiques destinées à commuter des paquets aux débits très élevés que réclame l'Internet de la prochaine génération. Constituent une alternative aux gigarouteurs.
RPIS Réseau privé à intégration de services
Réseau privé basé sur le standard ISDN. Il se caractérise par le fait que tous les abonnés raccordés peuvent communiquer entre eux comme des abonnés internes. Ceci vaut aussi bien pour trafic de téléphonie que pour le trafic de données basé sur l'ISDN.
RTC Réseau téléphonique commuté, réseau téléphonique classique analogique.
   
  Top

A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

L

M

N

O

P

Q

R

S

T

U

V

W

X

Y

Z

S  
SAN

Storage Area Network: c'est un réseau de stockage à part entière. Un SAN est ainsi une architecture complète regroupant les éléments suivants :
Un réseau très haut débit en Fiber Channel ou SCSI,
Des équipements d'interconnexion dédiés (switch, ponts, etc.)
Des éléments de stockage (disques durs) en réseau  ;

SCSI Le standard SCSI (Small Computer System Interface) est une interface permettant la connexion de plusieurs périphériques de types différents sur un ordinateur par l’intermédiaire d’une carte, appelée adaptateur SCSI ou contrôleur SCSI.
SDA Sélection directe à l’arrivée
Sélection directe d'interfaces réseau numériques vers des interfaces
d'abonné ou des terminaux.
SDSL Single-line DSL. Même principe que le HDSL mais sur une distance de 1,5 à 300 km avec le même flux montant et descendant. Utilisé pour les applications de vidéos conférence et de clustering.
Services Les mobiles offrent une large gamme de services qui tirent parti de la convivialité des terminaux à écran :
MMDS (service de distribution de mini-messages), notification de message vocal, présentation et restriction d'identification d'appelant (CLIP/CLIR) et autres services RNIS et de type CLASS. L'absence de normalisation des terminaux, mis à part l'initiative ADSI, signifie que de tels services sont limités sur le réseau fixe. La première génération de services mobiles sur le réseau fixe comprendra le service de télécommunications personnelles universelles (UPT) dans lequel les usagers doivent se localiser pour pouvoir accéder à de multiples réseaux et la mobilité de terminal sans fil (CTM) qui étendra l'accessibilité des usagers à toute une ville. Les services de la prochaine génération comprendront les services d'accès aux réseaux Internet et à large bande à des débits atteignant plusieurs Mbit/s pour les mobiles, les services de messagerie vocale et de messagerie mobile, le renvoi d'appel généralisé pour localiser et recevoir les appels destinés à des PABX, des mobiles et des terminaux résidentiels, un réseau privé virtuel englobant des PABX et la mobilité extérieure, et d'autres services de réseau intelligent sur les réseaux fixes et mobiles.
SIP Session Initiation Protocol ;
Le protocole de signalisation SIP, conçu par le groupe de travail IETF, est un protocole de signalisation destiné à être beaucoup plus simple et flexible que le protocole H.323. Le protocole SIP utilise les structures HTML et Internet déjà en place pour permettre des transmissions VoIP. De plus, le protocole SIP offre davantage d’évolutivité et permet ainsi d’accroître la portée des applications sans se soucier de l’architecture mise en place.
Le protocole SIP est un protocole de signalisation appartenant à la couche application du modèle OSI. Son rôle est d’ouvrir, modifier et libérer les sessions. L’ouverture de ces sessions permet de réaliser de l’audio ou vidéoconférence, de l’enseignement à distance, de la voix (téléphonie) et de la diffusion multimédia sur IP essentiellement.
SLA SLA signifie Service Level Agreement et constitue une convention d’assistance. L’utilisation d’ADSL dans le monde des entreprises requiert des garanties de service appropriées. C’est précisément ce que règle un SLA. Les paquets ADSL for Business sont assortis d’un SLA de manière standard.
SMS Short Message Service;
Service de messages courts permettant de transmettre et de recevoir de brefs messages de 160 caractères maximum. La saisie du texte est opérée via le clavier de n'importe quel mobile ou de certains postes téléphonique filaires.
SMTP Simple Mail Transfer Protocol
Le protocole SMTP , traduisez Protocole Simple de Transfert de Courrier est le protocole standard permettant de transférer le courrier d'un serveur à un autre en connexion point à point. Il s'agit d'un protocole fonctionnant en mode connecté, encapsulé dans une trame TCP/IP. Le courrier est remis directement au serveur de courrier du destinataire. Le protocole SMTP fonctionne grâce à des commandes textuelles envoyées au serveur SMTP (par défaut sur le port 25). Chacune des commandes envoyées par le client (validée par un appui sur la touche entrée) est suivi d'une réponse du serveur SMTP composée d'un numéro et d'un message descriptif.
SOHO Small Office Home Office; terme utilisé pour des accès ou installation dans des PME ou dans un domicile câblé pour de multiples service, par ex.: informatique,réseau distants, téléphonie, TV ou vidéo interne.
STP Shielded Twisted Pair. Câblage à paires torsadées blindées.
Switch Voir Commutateur
   
  Top

A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

L

M

N

O

P

Q

R

S

T

U

V

W

X

Y

Z

T  
Table de routage Table contenue dans un commutateur, un routeur ou un central, et consultée de façon à établir quelle route de sortie doit être choisie en fonction des chiffres qui ont été composés par l'appelant.
TAPI Telephony Application Programming Interface
Interface de programmation permettant l'intégration des services téléphoniques dans un ordinateur : Vidéoconférences, Fax, agenda, transfert de fichiers etc...
Le « S » de la cousine TSAPI veut dire « Services ».
TCP/IP Transmission Control Protocol/Internet Protocol
TCP/IP est une suite de protocoles (utilisé sur Internet) et provient des noms des deux protocoles majeurs de la suite de protocoles, c'est-à-dire les protocoles TCP et IP). Il représente la façon de laquelle les ordinateurs communiquent sur Internet. Pour cela il se base sur l'adressage IP, c'est-à-dire le fait de fournir une adresse IP à chaque machine du réseau afin de pouvoir acheminer des paquets de données.
TFTP Trivial File Transfert Protocol
Protocole simplifié de transfert de fichiers: fonctionne en UDP sur le port 69, au contraire du FTP qui utilise lui TCP. L'utilisation d'UDP, protocole "non fiable", implique que le client et le serveur doivent gérer eux-mêmes une éventuelle perte de paquets. En terme de rapidité, l'absence de fenêtrage nuit à l'efficacité du protocole sur les liens à forte latence. On réserve généralement l'usage du TFTP a un réseau local. Les principales simplifications visibles du TFTP par rapport au FTP est qu'il ne gère pas le listage de fichiers, et ne dispose pas de mécanismes d'authentification, ni de chiffrement. Il faut connaitre à l'avance le nom du fichier que l'on veut recupérer. De même, aucune notion de droits de lecture/ecriture n'est disponible en standard. A cause de ces fonctionnalités absentes, FTP lui est généralement préféré. TFTP reste très utilisé pour la mise à jour des logiciels embarqués sur les équipements réseaux (routeurs, pare-feux etc).
Token ring L'anneau à jeton (en anglais token ring) est une technologie d'accès au réseau basé sur le principe de la communication au tour à tour, c'est-à-dire que chaque ordinateur du réseau a la possibilité de parler à son tour. C'est un jeton (un paquet de données), circulant en boucle d'un ordinateur à un autre, qui détermine quel ordinateur a le droit d'émettre des informations. Lorsqu'un ordinateur est en possession du jeton il peut émettre pendant un temps déterminé, après lequel il remet le jeton à l'ordinateur suivant. En réalité les ordinateurs d'un réseau de type "anneau à jeton" ne sont pas disposés en boucle, mais sont reliés à un répartiteur (appelé MAU, Multistation Access Unit) qui va donner successivement "la parole" à chacun d'entre-eux.
TSAPI Telephony Services Application Programming Interface
API de Novell pour les applications de téléphonie dans son système d'exploitation réseaux Netware, permet en particulier de développer des applications de CTI.
TSP Telephony Service Provider
Fournisseur de services de téléphonie; Pilote TAPI
Tunneling Mise sous tunnel : Technique d'encapsulation d'informations dans un protocole qui permet aux dites informations de traverser un flux d'informations plus important sans risque de dégradation. En effet cette technique permet de transporter des informations parmi d'autres, en toute sécurité. C'est une méthode qui gagne en popularité pour la création de réseaux privés virtuels sur des média tels que l'Internet.
   
  Top

A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

L

M

N

O

P

Q

R

S

T

U

V

W

X

Y

Z

U

 

UDP User Datagram Protocol
Protocole utilisé par Internet. C'est un protocole de transport, ce qui fait qu'il appartient à la couche 4 du modèle OSI, comme TCP. UDP n'établit pas de connexion. Il ne dispose d'aucun moyen de vérifier que les datagrammes atteignent leur destination, ce qui fait dire qu'il est un protocole non fiable. Exemples d'utilisation : le programme traceroute, le DNS, TFTP, les jeux en réseau et le streaming.
UMTS Universal Mobile Telecommunication System.
C'est la norme (en cours d'élaboration) qui viendra en 2002 se substituer à la norme GSM en Europe, en la complétant. Elle définira "la troisième génération des mobiles" avec des possibilités bien plus grandes, notamment concernant le transfert de données et les nouveaux services accessibles à partir du mobile. Cette norme offrira un accès jusqu'à 384 kbit/s, pour des applications telles que vidéo-conférence, vidéo-mail, jeux vidéo en ligne, photographies et films.
URL Uniform Resource Locator
Un URL est un format de nomination universel pour désigner une ressource sur Internet. Il s'agit d'une chaîne de caractères ASCII imprimables qui se décompose en quatre parties:

  • Le nom du protocole: c'est-à-dire en quelque sorte le langage utilisé pour communiquer sur le réseau. Le protocole le plus largement utilisé est le protocole HTTP, le protocole permettant d'échanger des pages Web au format HTML. De nombreux autres protocoles sont toutefois utilisables (FTP, News, Mailto, Gopher,...)
  • Le nom du serveur: Il s'agit d'un nom de domaine de l'ordinateur hébergeant la ressource demandée. Notez qu'il est toutefois possible d'utiliser l'adresse IP de celui-ci, mais l'URL devient tout de suite beaucoup moins lisible...
  • Le numéro de port: il s'agit d'un numéro associé à un service permettant au serveur de savoir quel type de ressource est demandée. Le port associé par défaut au protocole est le port numéro 80. Ainsi, lorsque le service Web du serveur est associé au numéro de port 80, le numéro de port est facultatif.
  • Le chemin d'accès à la ressource: Cette dernière partie permet au serveur de connaître l'emplacement auquel la ressource est située, c'est-à-dire de manière générale l'emplacement (répertoire) et le nom du fichier demandé.
Un URL a donc la structure suivante:
http:// = le nom du protocole www.gestel.ch = le nom du serveur
:80 = n° du port facultatif si 80
/nouveautés/nouveautés.htm = le chemin
UTP Unshielded Twisted Pair. Câblage en paires torsadées non blindées.
UUS User to User Signalling
Signalisation d'usager à usager
  Top

A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

L

M

N

O

P

Q

R

S

T

U

V

W

X

Y

Z

V  
VDSL Very-High-Rate DSL
La technologie xDSL la plus rapide: Elle permet une connexion PPP asymétrique sur 300 à 1350 km maximum. Les standards sont en cours de définition et c'est le futur support de la télévision haute définition, la vidéo digitale sur demande. Débit descendant : de 13 à 52 Mbps. Débit ascendant : 1.5 à 2.3 Mbps.
VoIP Voice over IP;
Il ne s'agit pas de la téléphonie vocale sur Internet, mais uniquement des transmissions dans le cadre du protocole Internet qui, dans ce cas, peuvent être effectuées à l'aide d'appareils téléphoniques spéciaux. Au sein d'un réseau IP particulier, il est par exemple possible de débrancher un appareil pour le rebrancher à n'importe quel endroit sans devoir modifier les configurations. Les grands réseaux VoIP sont plus intéressants pour la plus grande facilité des maintenances et les coûts réduits que pour leur facilité d'emploi.
VPN Virtual Private Network;
RPV. Réseau privé virtuel. Un réseau virtuel privé est un réseau de données privé qui, malgré le recours aux ressources publiques (lignes téléphoniques, Internet), reste fermé. Ces RPV permettent notamment à une entreprise, son quartier général, ses collaborateurs extérieurs et à ses filiales d'intégrer un réseau interne sûr nonobstant les connexions réseau et les distances.
   
  Top

A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

L

M

N

O

P

Q

R

S

T

U

V

W

X

Y

Z

W  
WAN Wide Area Networks. Réseaux à longues distances
WAP Wireless Application Protocol.
Le protocole d'applications sans fil WAP (Wireless Application Protocol) est actuellement le standard d'accès à l'Internet à partir d'un téléphone mobile, d'un assistant personnel numérique (PDA) ou de tout autre terminal sans fil. Il permet aux utilisateurs mobiles d'accéder instantanément à des informations et des services proposés sur l'Internet : infos trafic, actualités, services bancaires, etc. La spécification WAP utilise le langage WML (Wireless Markup Language) qui s'inspire du HTML. Le langage WML a été spécifiquement développé pour les terminaux mobiles dont les capacités d'affichage et de traitement sont limitées. Concrètement :
- L'utilisateur mobile effectue sa requête en langage WML.
- Cette requête est acheminée vers la passerelle WAP qui va chercher les informations sur le serveur Internet au format HTML ou directement au format WML si les pages Web ont été conçues pour des terminaux mobiles. Si les pages sont au format HTML, les filtres WAP les traduisent en WML.
- Ces informations sont acheminées vers le terminal mobile qui les affiche dans le format approprié.
WDM Multiplexage en longueur d'onde : Dans le multiplexage en longueur d'onde plusieurs signaux (ou canaux) sont transportés simultanément sur une fibre mais à différentes longueurs d'onde. Chaque canal (ou porteuse) est habituellement multiplexé dans le temps (TDM). La capacité d'un système en WDM est donc exprimée par le produit du nombre de longueurs d'onde ¥ par le débit binaire du canal en TDM. Quand les canaux sont peu espacés (100 GHz ou moins) on parle alors quelquefois de multiplexage en longueur d'onde dense (DWDM). Un peigne de 100 GHz a été normalisé par l'UIT.
Web Un site web (aussi appelé site internet) est un ensemble de fichiers HTML stockés sur un ordinateur connecté en permanence à internet et hébergeant les pages web (on parle généralement de serveur car cet ordinateur possède un logiciel permettant de servir les pages web, il s'agit bien évidemment d'un serveur web).
Winzip Parmi les outils permettant de gérer la compression de fichier au format "zip", le plus diffusé est sans nul doute le shareware WinZip qui gère les archives "zip" sous Windows.
WLL Wireless Local Loop
La technologie WLL repose sur des faisceaux hertziens qui relient une station de base et une antenne située chez le client. Elle est une solution au problème du dernier kilomètre (last miles) dans les zones urbaines.
WML Wireless Markup Language
Le langage WML est un langage à balises basé sur XML permettant à des terminaux mobiles (téléphones mobiles, pagers ou bien des assistants digitaux personnels) d'afficher des documents reliés par des liens hypertextes. Le langage WML est très proche du HTML, mais il est toutefois beaucoup mois "souple" que ce dernier, c'est-à-dire qu'il doit être conforme à un document appelé DTD (Document Type Definition), indiquant la syntaxe à suivre pour créer un document WML. En effet, étant donné que les documents WML sont prévus pour être utilisées sur des réseaux de bande passante réduite, et des terminaux restreints (en terme d'affichage, et de ressources systèmes), le WML se doit d'être compact. Le langage WML permet ainsi l'affichage de textes, d'images, de tableaux sur l'écran du terminal, ainsi qu'une navigation entre les documents. Le langage WML n'est donc pas un langage de programmation, c'est un simple fichier texte contenant des balises permettant de mettre en forme le texte, les images ...
WWW Worldwide Web
Réseau mondial de serveurs interconnectés qui permet aux utilisateurs d'accéder rapidement et facilement à l'information, par l'intermédiaire de l'Internet.
   
  Top

A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

L

M

N

O

P

Q

R

S

T

U

V

W

X

Y

Z

X  
xDSL Les technologies xDSL (Digital Suscriber Line) permettent la transmission à haut débit sur une ou plusieurs paires de cuivre en utilisant des signaux de très hautes fréquences. La condition est que la longueur des paires ne doit pas excéder une certaine limite, en raison de l'atténuation du signal.
On peut ainsi interconnecter à peu de frais et à haute vitesse plusieurs sites, pourvu qu'ils soient assez proches les uns des autres, ou assez proche du site d'un opérateur de télécommunications.
Grâce au xDSL, il est possible de bénéficier d'accès très rapide à Internet, et accéder à l'audio et à la vidéo en temps réel.
XHTML Langage de balisage servant à l'écriture de pages du World Wide Web. Conçu à l'origine comme le successeur de HTML, XHTML se base sur la syntaxe définie par XML, plus récente et plus simple que la syntaxe définie par SGML sur laquelle se base HTML.
XML XML (Extensible Markup Language), « langage de balisage extensible ») est un langage informatique de balisage générique. Le World Wide Web Consortium (W3C), recommande XML pour exprimer des langages de balisages spécifiques.
  Top

A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

L

M

N

O

P

Q

R

S

T

U

V

W

X

Y

Z

Y  
   
  Top

A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

L

M

N

O

P

Q

R

S

T

U

V

W

X

Y

Z

Z  
zip Extension de fichiers compressés. Voir Winzip
   
  Top

A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

K

L

M

N

O

P

Q

R

S

T

U

V

W

X

Y

Z

   

Pour en savoir plus: http://www.whatis.com ou http://www.commentcamarche.net ou http://fr.wikipedia.org/wiki/Accueil

  Top